> Évènements

> A propos de l'auteur

Sonia
Sonia

Bayonnaise et amoureuse de sa ville, Sonia raffole de nouveautés, et de découvertes insolites à Bayonne et au-delà. Curieuse, imaginative et décalée, elle n'a de cesse de rechercher le petit détail que les autres ne voient pas. Sa boussole ? Cette phrase de Vincent Van Gogh : « La normalité est une route pavée : on y marche aisément mais les fleurs n'y poussent pas. »

3 randonnées mythologiques au Pays basque

pont-enfer-bidarray-flickr-francois-testu

A deux pas de Bayonne, préparez-vous à évoluer sur les routes légendaires du Pays basque et à pénétrer dans un monde magique où laminak, dragons, sorcières, géants… ont laissé leurs empreintes sur le sol des plus beaux paysages basques. Symbolisés par des passages, des ponts, des grottes, des sources, parcourez trois chemins aussi mystérieux qu’envoûtants !

Pas de Roland à Itxassou : sur les traces du célèbre héros médiéval

Crédits photo : Pas de Roland - Wikimedia

Crédits Photo : Wikimedia

Pour la petite histoire : petit village aux points de vue d’exception, Itxassou vous révèle de nombreuses histoires millénaires dont le rôle principal est tenu par de véritables héros médiévaux. L’un des plus illustres – Roland, neveu de Charlemagne – a laissé, en 778, un symbole fort de son passage ainsi que de sa puissance, en plein cœur d’un rocher, devenu depuis lors un passage. En pleine guerre, cet arrière garde, longeant l’eau, heurta un bloc infranchissable. Sa solution pour sortir de cette impasse ? Brandir son épée et tailler un passage dans la roche… Le Pas de Roland tire son nom de ce roc puissamment fendu.

Informations pratiques : distance : 10 km, durée : 3 heures, difficulté : moyenne, dénivelé : 320 m, distance de Bayonne : 15 minutes environ.

Objectif : parcourir les alentours du Pas de Roland et s’imprégner de l’ambiance médiévale des lieux.

Suivez-nous :

      • Partir du quartier de l’Eglise d’Itxassou et sur les rives de la Nive, emprunter une route vicinale peu fréquentée. Le Pas de Roland se situe dans la gorge
      • Suivre Laxia, réputée pour être une des bases préférées des amateurs d’alpinisme, parfaite pour explorer les cimes des Pyrénées
      • Continuer tout droit puis passer entre un refuge et un restaurant
      • Tourner à droite à la sortie du village, avant le fronton, puis suivre la piste goudronnée
      • Continuer en suivant le balisage jaune.

 

Pont d’Enfer à Bidarray : route diabolique dans l’un des villages les plus paisibles du Pays basque

pont-enfer-bidarray-flickr-francois-testu

Crédits Photo : Flickr – François Xavier Testu

Pour la petite histoire : situé au pied des crêtes d’Iparla et surtout au carrefour de la Nive, du Baztan et du Begieder, cet ancien prieuré de Roncevaux est célèbre pour ses eaux vives, souvent dévalées en rafting pendant la saison estivale. Très fréquentés en randonnée, ses chemins, furent, paraît-il, les témoins d’un épisode diabolique : le suicide du diable depuis l’un des ponts du village (le pont de la rivière Baztan ou le pont Noblia, selon ce qui se murmure). La raison de cet acte désespéré ? Ne pas avoir réussi à apprendre la plus ancienne langue d’Europe : le basque !

Informations pratiques : distance 6 km, durée : 2h30, difficulté : moyenne, dénivelé : 265m, distance de Bayonne : 35 minutes environ.

Objectif : arpenter les sentiers mystérieux entourant le pont d’Enfer.

Suivez-nous :

      • Partir du parking près du fronton de Bidarray et poursuivre jusqu’à son église qui offre une vue époustouflante sur les paysages vallonnés environnants.
      • Tourner à droite sur la route principale et bifurquer rapidement à droite sur un chemin étroit.
      • Suivre le balisage jaune jusqu’au fond de vallée, puis tourner à droite et tout de suite à gauche pour traverser le ruisseau.
      • Prendre la piste goudronnée puis remonter le cours du ruisseau et monter jusqu’à « Harlepoko Borda ».
      • Abandonner le sentier principal pour suivre le chemin sur la gauche de la cabane Harpeleko Borda.
      • Prendre la route qui descend à l’arrivée de la première maison et passer à droite entre les deux fermes.
      • Tourner à gauche en arrivant sur la rive de la Nive puis encore à gauche pour apercevoir le fameux « Pont d’Enfer ».
      • Continuer en suivant le sens du courant, jusqu’à l’affluent de la Nive : le Baztan.
      • Suivre la rue qui monte entre les fermes et rejoindre le fronton, point de départ de la randonnée.

 

Sources d’Anxo à Estérençuby : randonnée « en équilibre » sur le pont des gorges

Source : eauxvives.org

Crédits Photo : eauxvives.org

Pour la petite histoire : niché dans une vallée aussi paisible que pittoresque, ce petit village tout près de Saint-Jean-Pied-de-Port signifierait « pont des gorges ». En plus d’abriter des forêts jugées impénétrables et les sources de la Nive, Estérençuby aurait été (et serait peut-être encore) l’antre de la créature légendaire, Anxo. Le seigneur de la forêt s’y serait illustré en punissant les bergers qui auraient, un soir, oublié de déposer un morceau de pain devant sa grotte après leur repas. Pour se venger, Il leur déroba tous leurs vêtements, et le plus jeune des bergers, le seul à avoir pensé à laisser sa part à Anxo, fut envoyé avec une genisse dans la caverne d’Anxo pour les récupérer. En plus de les lui rendre, Anxo le récompensa tout en lui donnant un ordre étrange : donner 100 coups de bâtons à sa génisse. Il obéit et elle mit au monde 100 petits !

Informations pratiques : distance : 1,5 km, durée 1h, dénivelé : 80m, distance de Bayonne : 1 heure.

Objectif : explorer le royaume d’Anxo, seigneur de la forêt.

Suivez-nous :

  • Suivre la Nive à contre-courant
  • Continuer sur la route jusqu’à l’hôtel des Sources de la Nive.
  • Suivre le balisage jaune jusqu’à la source de la Nive et prendre la piste goudronnée qui monte entre les pâturages.
  • Lorsque la route traverse le ruisseau, prendre le chemin qui monte conduisant dans une forêt de hêtres.
  • Monter à nouveau, puis après une zone de plat, descendre jusqu’à la rivière. La source ne sera pas loin.

 

Voici les 3 randonnées mythologiques qui m’ont le plus envoûté au Pays basque. Mais il en existe bien d’autres ! Quelle est celle qui vous ensorcèle le plus ? N’hésitez pas à nous les murmurer à l’oreille en commentaire de ce blog ou à les dévoiler sur la page Facebook de Bayonne Bouge !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à jeter un œil aux coups de foudre basques de l’Impératrice Eugénie.

Tags: , , , ,