> Rencontres

> A propos de l'auteur

Laure
Laure

Passionnée de musique, Laure est toujours à la recherche de nouvelles animations ... qu'elle prend surtout plaisir à vous faire partager dans sa chère ville natale !

Carnavals basques : Entretien avec Inaki SERRADA

100_0348

Samedi 5 mars, le carnaval de Bayonne se déroulera sur le thème « des carnavals basques ». Nous avons posé donc quelques questions à Iñaki Serrada, l’emblématique président d’Orai bat, pour en savoir plus sur cette tradition carnavalesque.

Bonjour Iñaki, présentez-nous tout d’abord l’association Orai Bat ?
Né en 1963, Oraï Bat est un groupe de référence dans le folklore d’Iparralde, animateur des fêtes, de festivals de danses basques et de mutxiko dominicaux.

Inaki

L’association perpétue la tradition grâce à une école de danse, une équipe de Joaldunak (sonneurs de sonnailles), un groupe de danses traditionnelles et une txaranga.
Orai bat accueille également dans ses locaux des associations comme la Fédération des groupes de danse Iparraldeko Dantzarien Biltzarra, Jo Txistua, Bilaka, etc…

 

Les Carnavals en Pays Basque c’est quoi ?
La tradition du Carnaval est très vivante en Pays Basque. Chaque province et même chaque village a sa spécificité dans cette période de passage de l’hiver au printemps, l’inversion, le réveil de la nature, les
rites de fécondité et de fertilité sont nombreux.
Parmi les carnavals ruraux interprétés, on peut citer Lantz, Ituren, Zubieta et les mascarades souletines. Il y a également des carnavals urbains comme Tolosa et Donostia (St-Sébastien).
Les symboles comme le bouc, l’ours (hartza) et les sonnailles sont souvent présents.

Joaldun

 

Vous participez au Carnaval de Bayonne, expliquez nous qui sont les différents personnages de la cavalcade ?
On retrouve les Joaldunak (sonneurs de sonnailles) dont le rôle est de réveiller l’ours et de chasser les mauvais esprits. Hartza, l’ours dont le réveil le 2 Février pour la chandeleur annonce l’arrivée du printemps et le réveil de la nature, accompagné de son meneur et d’ une jeune fille dont l’union avec l’ours engendre l’homme sauvage.
Basajaun et Anxo, sont les hommes sauvages, seigneurs de la forêt. Quant à Tartalo, le cyclope, il dévore les jeunes enfants !!!

Danseurs

On pourra aussi y découvrir d’autres personnages, tels les Mairu, génies paiens avec deux cornes sur le front, les Duende, génies masculins (en opposition avec les Laminak, génies féminins), les Basa-haurrak, enfants sauvages, vêtus de feuilles et de brindilles ou encore Sorginak, les sorcières qui retrouvent le Diable dans les Akelarreak sur les versants de la Rhune.

Les Txatxoak du Carnaval de Lantz et les Zirzilleak des carnavals Bas-Navarrais et Labourdins seront eux aussi présents pour le défilé, sans oublier une représentation du Carnaval de Valcarlos avec volants et Txaranga (musiciens).

Pour terminer cette cavalcade, l’incontournable Zan Pantzar, personnage traditionnel (des carnavals du Sud des Landes au Sud de la Bidasoa) sera chargé de tous les maux et  terminera sur le bûcher pour représenter la vieille année qui disparaît.

Un dernier mot Iñaki ?
Venez tous déguisés samedi, petits et grands, pour fêter comme il se doit les carnavals basques !

Retrouvez toutes les infos du Carnaval 2016  sur notre site