> Évènements

> A propos de l'auteur

Sonia
Sonia

Bayonnaise et amoureuse de sa ville, Sonia raffole de nouveautés, et de découvertes insolites à Bayonne et au-delà. Curieuse, imaginative et décalée, elle n'a de cesse de rechercher le petit détail que les autres ne voient pas. Sa boussole ? Cette phrase de Vincent Van Gogh : « La normalité est une route pavée : on y marche aisément mais les fleurs n'y poussent pas. »

Les coups de foudre basques de l’Impératrice Eugénie

bayonne tourisme - coups de coeur eugenie - une

Ce n’est un secret pour personne, Eugénie de Montijo portait une affection toute particulière au Pays basque. Sacrée Impératrice, cette aristocrate plutôt aventurière en fait rapidement découvrir les charmes à son illustre mari Napoléon III. Et il ne résiste pas longtemps aux délices de notre si belle région. Découvrez, ou redécouvrez les 3 plus grands coups de cœur de l’Impératrice Eugénie au Pays basque !

Biarritz : coup de cœur pour un petit village de pêcheurs

Crédits photo : Tourisme 64

Crédits photo : Tourisme 64

Les yeux émerveillés de la petite Eugénie de Montijo découvrent Biarritz en 1835 à l’âge de 9 ans. Et dès lors, ces paysages d’exception ne vont plus jamais quitter son esprit. En 1854, peu de temps après son arrivée au rang d’Impératrice des français, elle convainc son célèbre époux Napoléon III de faire de Biarritz un lieu de villégiature privilégié. Il réalise son rêve en lui construisant une demeure d’exception : la luxueuse Villa Impériale – en bord de mer – baptisée Villa Eugénie, plus connue aujourd’hui sous le nom d’Hôtel du Palais. Avec leur arrivée, Biarritz devient la ville la plus huppée de la deuxième moitié du XIXème siècle : bals, feux d’artifices, excursions champêtres et maritimes attirent la crème de l’aristocratie internationale de l’époque. Parmi eux, la Reine Isabelle d’Espagne, le Chancelier Bismarck ou encore l’écrivain Prosper Mérimée.

Quels trésors a-t-elle laissé dans son sillage ? L’Hôtel du Palais, l’un des plus somptueux Palaces d’Europe, dont la vue aérienne forme un E pour Eugénie. Les promenades qui longent l’océan de l’Hôtel du Palais jusqu’à La Côte des Basques. La Chapelle Impériale au style roman, byzantin et hispano-mauresque classé Monument Historique. L’ancienne gare de Biarritz rendue célèbre par les nombreux passages du couple impérial. Et les biarrots le lui ont bien rendu : en guise d’hommage, ils ont donné son titre (Impératrice) au nom d’une avenue située au centre-ville de Biarritz.

Cambo-les-Bains : coup de cœur pour un coin de nature aux vertus apaisantes

cambo-les-bains-flickr

Crédits Photo : Flickr – Christophe

Le couple impérial avait dû avoir vent de la légende selon laquelle, jadis, les habitants de Cambo-les-Bains et alentours se réunissaient une fois par an pour boire les eaux pures de sa fontaine afin de se préserver des maladies. Très attachés à leur confort et soucieux de préserver leur santé, ils prirent rapidement leurs habitudes aux thermes de Cambo-les-Bains avec leur fils. Cette ville leur était également très agréable : ses allées d’arbres offraient une balade apaisante aux heures les plus chaudes de la journée. Au gré de ses envies, Eugénie avait la possibilité de se promener le long de la Nive avec sa cour ou de gravir les coteaux du village pour découvrir des points de vue enchanteurs.

Quels trésors a-t-elle laissé dans son sillage ? Une source d’inspiration pour quelques têtes couronnées : le roi Edouard VII prit ses quartiers à l’Hôtel des Thermes de Cambo-les-Bains et le roi Alphonse XIII prit l’habitude de s’y promener et de descendre le courant de la Nive en bateau.

Sare : coup de cœur pour une ascension gravée dans la pierre

Vue sur la Rhune. Crédits photo : Office de Tourisme d'Urrugne.

Vue sur la Rhune. Crédits photo : Office de Tourisme d’Urrugne.

L’Impératrice Eugénie était une exploratrice en jupons : romantique mais aussi un peu aventurière. Ces traits de caractère l’amenèrent à partir à la conquête de la Rhune le 30 septembre 1859 avec sa cour. Son objectif ultime ? Atteindre le sommet et se délecter de la merveilleuse vue panoramique sur tout le Pays basque. C’est à dos de mulet que les dames choisirent de progresser sur la Rhune. Eprouvantes, les pentes de la célèbre montagne basque les amenèrent à faire une halte sur le plateau des trois fontaines. Une excellente occasion pour déguster un savoureux pique-nique basque offert par les saratars (habitant de Sare). Au menu : de belles tranches de xingarra (jambon du pays), d’omelette au piment doux et de gâteau basque parfumé aux amandes. Pour la petite histoire, lorsque l’ascension reprit, Eugénie insista pour gravir les derniers mètres à pied. La vue panoramique sur l’ensemble du Pays basque au coucher du soleil enchanta l’Impératrice et sa cour.

Quels trésors a-t-elle laissé sur son sillage ? Un obélisque en pierre surmonté d’un aigle. Et la légende selon laquelle elle aurait dansé un fandango endiablé sur la Rhune avec le fils du maire de Vera de Bidassoa.

Voilà vous savez tout des 3 coups de foudre de l’Impératrice Eugénie au Pays basque. Et vous, quels sont les vôtres ? N’hésitez pas à nous les confier au creux de l’oreille, et surtout à échanger à ce sujet sur la page Facebook de Bayonne Bouge !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi : Les villages du Pays basque, un trésor à chaque coin de rue !

Tags: , , , ,