> Sorties

> A propos de l'auteur

Sonia
Sonia

Bayonnaise et amoureuse de sa ville, Sonia raffole de nouveautés, et de découvertes insolites à Bayonne et au-delà. Curieuse, imaginative et décalée, elle n'a de cesse de rechercher le petit détail que les autres ne voient pas. Sa boussole ? Cette phrase de Vincent Van Gogh : « La normalité est une route pavée : on y marche aisément mais les fleurs n'y poussent pas. »

Se ressourcer au vert à Bayonne

Vélos Nive

Besoin de faire une pause ? Comme moi, vous trouverez votre bonheur à Bayonne qui abrite pas moins de 180 ha d’espaces verts. A choisir en fonction de votre humeur : rêveuse, flâneuse, curieuse, « siesteuse »… Parmi mes écrins verts préférés pour prendre une bouffée d’air frais : la plaine d’Ansot, le jardin botanique et le parc de Caradoc. 

Plaine d’Ansot : spot de safari photo bayonnais pour curieux

coucher de soleil à la plaine d'Ansot à Bayonne
Le chemin qui mène à La Plaine d’Ansot est plein de promesses : longeant la Nive il appelle à la détente et au lâcher prise. On y croise d’ailleurs des joggeurs, familles à vélo, cavaliers, flâneurs… Et ses promesses sont tenues à chaque fois que je franchis le pont blanc qui sépare les deux rives de la Nive et mène aux portes de la Plaine d’Ansot.

Cet écrin écologique au cœur de la ville de Bayonne est une zone naturelle protégée qui fait plus de 100 ha. Un grand espace pour partir à la découverte de la richesse de ses paysages, de sa faune et de sa flore.

A pied ou à vélo, j’aime aller y observer les grenouilles qui prennent le frais dans ses étendues d’eau, guetter les chevreuils sautiller dans les hautes herbes, détailler les couleurs des libellules, suivre des yeux les migrations des cigognes… Et surtout longer son sentier pédagogique, avant d’atteindre la Maison des Barthes qui abrite expositions temporaires ou permanentes sur l’environnement. Tout au long de la balade, mon appareil photo n’en perd pas une miette !

Où le dénicher ? Rendez-vous au siège de l’Aviron Bayonnais (rue Harry Owen Röe) puis longez la Nive jusqu’à ce que vous trouviez un pont blanc. Traversez-le et vous êtes arrivés ! Pour les moins sportifs, vous pouvez vous rapprocher en garant votre voiture au parking «  La Floride » avenue Raoul Follereau puis traverser le fameux pont blanc. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet de la Plaine D’Ansot.

Jardin Botanique : parenthèse enchanteresse pour voyageurs sensoriels

pont japonais au jardin botanique de Bayonne
Voici notre version miniature des jardins suspendus de Babylone (ou presque ! ) : le jardin botanique de Bayonne. Perché à 7 m au-dessus des remparts je le considère comme l’une des merveilles vertes de la ville. Son exploration se transforme vite en véritable voyage à travers les couleurs, les formes, les senteurs et vers le Japon.

Son étendue d’eau peuplée de carpes, sa cascade, son pont-passerelle rouge sont autant de détails qui rappellent les paysages du Pays du Soleil-Levant. J’aime m’y aventurer pour récolter un maximum d’informations sur les différentes espèces de plantes qui cohabitent dans cette merveilleuse parenthèse verte.

Erables japonais, bambous, cycas, ophiopogons, apaganthes nous entraînent dans une véritable farandole de couleurs et de senteurs. Le must ? Son jardinier botaniste jamais avare de conseils pour entretenir les plantes que je possède chez moi (un arbre à piment et un mandarinier pour tout vous dire).

Où le dénicher ? En centre-ville de Bayonne à l’extrémité du Parc de la Poterne, allée de Tarides.

Parc de Caradoc : pour les siesteurs et les « cabrioleurs » en série

arbre au parc caradoc de Bayonne
Ce parc a une place spéciale dans mon petit cœur d’adulte : c’est celui où nous allions souvent nous balader le dimanche en famille quand j’étais haute comme trois pommes. Je me souviens avoir dévalé ses pentes douces « à dos de cabrioles » avec ma cousine, pêché puis relâché les têtards qui peuplent l’étendue d’eau sous la passerelle pour pouvoir étudier leur anatomie (avec les yeux je précise ! ), et y avoir également amené mon petit frère jouer dans le bateau pirate… Tout cela avec pour toile de fond le Château du XIème siècle de Caradoc : idéal pour se mettre dans la peau d’une princesse le temps d’un après-midi.

Maintenant, j’aime m’y promener pour aller y lire un livre au soleil et y faire une sieste réparatrice. Ses arbres centenaires (cèdres, tilleuls, séquoias, magnolias) me murmurent des berceuses qui m’apaisent instantanément. Dès que j’ouvre l’œil je termine toujours ma balade par une pause sur les hauteurs du parc avec vue sur les montagnes et ma chère et tendre ville de Bayonne.

Où le dénicher ? A quelques minutes de la gare SNCF de Bayonne en direction des Hauts de Bayonne, rive droite de l’Adour, tout près de la Clinique Saint-Etienne.

Maintenant que vous savez tout sur mes cocons de verdure bayonnais préférés, à votre tour de me confier les vôtres en commentaire de cet article ou sur la page Facebook de Bayonne Bouge !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi : la petite histoire de l’Hôtel de Ville de Bayonne.

Crédits photo : Photo 1 G.Trunet pour la Ville de Bayonne, Photo 2 et Photo 3 : ville de Bayonne.fr.

Tags: , , , , ,