> Rencontres

> A propos de l'auteur

Andy
Andy

Le plus Néo-Zélandais de Bayonne ou le plus Bayonnais de Nouvelle-Zélande ...? Depuis près de 25 ans Andy nous régale de ses commentaires et anecdotes sur une ville qu'il connaît par cœur ... avec toujours cette touche d'humour anglo-saxonne ! Follow him !

Entretien avec Vauban

IMG_1205

Une découverte étonnante ! Trouvée dans les archives, récemment, une interview entre le grand ingénieur militaire du 17ième siècle, Vauban et un journaliste de la ville resté… anonyme. L’interview est encore plus  intéressante car, avec une sténographie implacable, le journaliste a eu le temps d’écrire ses propres pensées (entre parenthèses) et réactions…

« Bonjour Monsieur Sébastien Le Prestre, Marquis de Vauban.  Vous êtes grand ingénieur  du Roi, responsable des fortifications du royaume – la question qui brûle naturellement les lèvres des Bayonnais, c’est : qu’est-ce qui vous amène ici dans notre ville ?

– Des travaux très importants, Monsieur le Journaliste. Vous savez que je parcours le royaume pour fortifier et même définir nos frontières.

– C’est votre idée d’un « pré carré ».

– C’est exact.

– Si je ne me trompe pas, Monsieur Le Marquis, c’est « carrément » la première fois en Europe qu’un SEUL ingénieur  s’occupe  de toutes les fortifications défensives d’un royaume ? (désolé)

– Absolument. Je dois donc parcourir au moins 3500 kilomètres  par an.

Votre ville joue un rôle capital dans la stratégie défensive du Royaume  face à L’Espagne – je dirais même que vous êtes la clé du Sud-Ouest, car si jamais votre ville tombe, les grandes routes seront ouvertes à l’ennemi pour continuer une invasion vers Bordeaux et Toulouse. Je suis venue, donc, pour  améliorer les travaux existant (j’ai quelques 150 propositions à fournir) et  créer des ouvrages nouveaux.

– Donc, si je comprends bien, Monsieur Le Marquis, si jamais l’Espagne nous attaque, nous à Bayonne, on est en plein dedans !

– Evidemment, mais vous serez tellement bien protégé par vos fortifications ! J’ai, d’ailleurs,  demandé au Roi, l’autorisation  de construire une grande Citadelle, là où la ville est le plus mal défendu, c’est-à-dire sur les hauteurs qui dominent le port et la ville de l’autre côté de L’Adour, rive droite…

IMG_1235

– Ce qui veut dire donc, que les soldats du roi vont quitter le centre de ville au Château Neuf et s’installer dans la Citadelle (dis oui dis oui dis oui !…) ?

– Naturellement….

– (OH, LE SCOOP !!!!!!!!!)

– … je comprends que les soldats du roi créent parfois des problèmes avec votre population, surtout quand ils sont logés chez l’habitant…

– (ET SURTOUT QUAND LA FILLE DE L’HABITANT EST MIGNONNE !!!).

– Mais attention ! La Citadelle va aussi jouer le rôle de rappeler aux Bayonnais  leurs devoirs envers le Roi !

– Je vois que vous avez tout prévu, Monsieur Le Marquis… (soupir) !

– Et en plus, il va falloir raser toutes les 150 maisons  environs, qui se trouvent en faubourg devant les murs de la ville….

– PARDON ?!?!

– Mais  évidemment Monsieur le journaliste! Ces maisons représentent une gêne considérable en cas d’attaque contre la ville! Comment voulez-vous que vos défenseurs puissent viser l’ennemi si la vue est bloquée par ces bâtiments!

– Oui mais…c’est que… ma femme et moi,  ON HABITE DANS CES FAUBOURGS et ma femme est TRÈS attachée à son jardin !!!

– ENFIN, MONSIEUR LE JOURNALISTE ! Imaginez que l’ennemi arrive rapidement et que vous n’ayez pas le temps de vous replier dans la ville – vous seriez en première ligne et  risqueriez vos vies, vous ET votre jardin !!!!

– Oui… d’accord, vu comme ça… (mais elle va être quand même être FURAX ce soir, ma Dominique… !).  Mais, Monsieur Le Marquis, où est-ce qu’on va trouver de l’espace pour  tout le monde dans le centre de ville?

– Mais, il y a encore de la place !

– Mais, imaginons que les  guerres durent encore longtemps et que la population augmente…Comment va-t-on faire à Bayonne pour entasser les habitants ?

–  Peut-être qu’il faudrait adapter votre architecture, Monsieur le journaliste !

– (Ça y est, il veut qu’on modifie l’architecture, en plus !).

– Il va falloir construire en hauteur et en longueur avec des façades plus étroites – comme dans la ville d’Amsterdam en Pays-Bas. Il va falloir aussi que vous aligniez vos façades pour laisser entrer plus de lumière et d’espace pour manœuvrer et mieux vous protéger contre les incendies.

IMG_1189

– (J’aimerais voir la tête du Maire avec toutes ces nouvelles…). Monsieur le Marquis, est-ce qu’on peut envisager, quand même, à l’avenir quand il y  n’aura plus de guerres, de démolir toutes ces fortifications  pour laisser respirer la ville?

– Question pertinente! Mais sachez que vous avez un véritable musée vivant ici à Bayonne, en ce qui concerne l’art des fortifications!

– Ah, oui ?

– Mais évidemment! Non seulement il vous reste des vestiges des Romains et les travaux du Moyen-Age mais SURTOUT un période méconnue en Europe, c’est-à-dire les fortifications de la Renaissance avec ses formes expérimentales. Vous voyez, sur les remparts de Lachepaillet, devant la Rue des Prébendes et devant le Château Neuf dans le Petit Bayonne, ces œuvres saillantes et arrondies comme un chapeau de gendarme?

– Euuuh…

Boulevard

– Mais si ! Ce sont les « boulevards » des années 1510 – 1520, conçus pour dévier les boulets de canons et installer les casemates pour fournir des tirs croisés – Bayonne c’est le meilleur exemple du Royaume de France pour pouvoir les admirer ! Ils représentent  la période entre la fin du Moyen-Age et notre époque – il ne faut surtout pas les perdre!

– D’aaaaaccord…

– Et bien sûr, il faut aussi conserver  pour les futures générations  les œuvres d’aujourd’hui qui montrent la gloire de notre roi Louis XIV !

– (Et de vous aussi, en l’occurrence, Monsieur le Marquis – mais c’est juste).

– Et pourquoi ne pas, à l’avenir, prévoir d’autres usages pour ces fortifications?

– D’autres usages – mais quoi au juste?

– Eh bien, vous pourriez envisager de dégager la terre à l’intérieur de mes bastions, en laissant la maçonnerie des murs et, pourquoi pas y garer vos charrettes et carrosses à l’abri des regards?

– C’est vrai qu’elles encombrent  le centre de ville (Là, il commence  à avoir  de bonnes idées !).

Puis, au milieu de mes travaux, vous pourriez ceinturer la ville avec des parcs et jardins ou créer des espaces pour le sport !

– (« Une ceinture verte » – c’est n’est pas mal ça…)

jardin botanique

–  J’ai remarqué votre  façon curieuse de courir et de passer une vessie de cochon gonflée et ovale entre équipes… Vous pouvez même créer des centres d’études pour éduquer les jeunes gens en utilisant des bâtiments militaires désaffectés.

– (Là, je me demande s’il ne vise pas la Mairie pour sa retraite…). Donc, on pourra réutiliser nos fortifications pour les usages modernes tout en conservant les œuvres d’origine!

– Parfaitement, Monsieur le journaliste, ce sera une manière de requalifier votre patrimoine!

Mais, vous comprenez que TOUT ce que je viens de vous dire doit rester ABSOLUMENT secret  jusqu’à mon  retour – dans cinq ans.

– COMMENT ?!?!?!?!?!?!

– Secret d’Etat oblige, Monsieur ! Il ne faut pas que l’ennemi soit au courant avant l’heure!

– OH, B…..!

– MONSIEUR LE JOURNALISTE – JE VOUS EN PRIE !!! »

Là, se termine  visiblement  l’interview… Comme très souvent, les prévisions de Vauban se sont avérées justes. La ville de Bayonne a su bien protéger et « requalifier » ses fortifications…. Les parcs de stationnements cachés à l’intérieur des bastions, les terrains de sport aménagés à l’intérieur, des « espaces verts » qui représente 43% de l’espace urbain de la ville et qui emploie 70 personnes (avec des braves chèvres et moutons en soutien).

Surtout, en 2008, une première dans l’histoire de la ville, l’inauguration d’un campus universitaire dans le Petit Bayonne,  bâti en utilisant les œuvres de Vauban, en respectant les contours et profils.

Campus universitaire 2

Les contraintes imposées par l’ingénieur ont bien modelé le patrimoine de la ville.  En pleine réhabilitation, l’architecture et sa densité sont un cas unique en France…

Ce que ne dit pas le journaliste, c’est la réaction de sa femme – mais là, on peut facilement l’imaginer…!

Pour les « fans » de Vauban et des fortifications, rendez-vous  à L’Office de Tourisme de Bayonne, pour demander les dates des prochaines visites guidées sur les remparts de la  ville!

Cliquez ici  

 

Tags: , ,